Le PTZ nouvelle formule est arrivé !

Businessman presenting zero percent graphic

Le PTZ nouvelle formule est arrivé !

Les modalités du prêt à taux zéro ont changé en 2016. Le point avec Jean Gignoux, responsable régional de la CAFPI.

Jean Gignoux

Qu’est-ce que le PTZ et qui peut en bénéficier ?

« Le « Prêt à taux zéro », plus communément appelé PTZ, est un dispositif d’aide à l’accession à la propriété des ménages les plus modestes, mis en place par le gouvernement depuis 2011 et réactualisé le 1er janvier 2016. Ce dispositif permet de financer l’acquisition d’un logement principal neuf ou ancien sous certaines conditions. Il est réservé aux personnes qui financent l’acquisition de leur première résidence principale ou qui n’ont pas été propriétaires de leur logement dans les deux ans précédant l’offre de prêt.

Le PTZ est une avance de fonds gratuite. Le montant remboursé correspondra donc exactement au montant prêté. »

Quelles sont les conditions d’attribution du PTZ ?

« L’accès au Prêt à taux zéro est soumis à des conditions de ressources qui ne doivent pas excéder un plafond. Celui-ci est calculé en fonction des charges de famille et de la zone d’achat. Le montant des ressources prend en compte le revenu fiscal de référence ainsi que ceux des autres personnes destinées à occuper le logement et qui ne sont pas rattachées au foyer fiscal. L’année de référence à prendre en compte est l’avant-dernière année précédant l’offre (année n-2). Par exemple, pour une offre de PTZ en 2016, les revenus pris en compte seront ceux de l’année 2014 indiqués sur l’avis d’imposition 2015. »

Quels sont les changements notables du prêt à taux zéro 2016

« Parmi les changements il faut retenir : l’élargissement des plafonds de revenus permettant un plus grand nombre de prétendants ; l’élargissement du dispositif à l’ensemble du territoire français ; et la hausse de la période de différé pendant laquelle le PTZ n’est pas remboursé soit de 5, 10 ou 15 ans selon les revenus.

Autre point important, le PTZ peut financer la construction ou l’achat de tout logement, neuf ou ancien. En logement ancien les travaux doivent représenter 25% du coût total de l’opération (soit au moins un tiers de la valeur d’achat du logement seul). Enfin le PTZ peut désormais couvrir 40 % du financement de l’achat d’un logement neuf ou ancien, contre 18 à 26% en 2015. Ce pourcentage est valable sur tout le territoire. »

Source : Magazine Exclusivités Immobilières 63 – Rédaction : Charlotte Rolle – EXCEPTO – Crédit photo : Fotolia / CR

Print Friendly, PDF & Email